Nouvelles et presse

Sator démarre le processus d'intégration verticale en Belgique

Sator démarre le processus d’intégration verticale en Belgique par la reprise de De Jonghe Autoparts, du groupe Henrard, d’Autoparts Prosec et de Sergoyne.

Avec les actionnaires de De Jonghe, Henrard, Prosec, Sergoyne et BCC, Sator Holding a conclu un accord sur la reprise de ces entreprises avec au total 23 établissements en Belgique et 2 établissements aux Pays-Bas.   

Font partie de Henrard également les établissements opérant sous les noms Roxauto, De Bruyn Professional Coatings, Abbiusi, Auto Sport Willy et DCM Tools. 

De Jonghe, Henrard et Prosec sont les fondateurs et actionnaires de la Benelux Carparts Corporation (BCC) où neuf participants opèrent ensemble et réalisent une couverture nationale. Joan Vandenhoydonck souligne que “BCC en tant que partenariat indépendant restera intact et inchangé”.

Dans une lettre à leurs collaborateurs, Bart van Gael (Henrard), Jan De Rechter (Prosec), Joan Vandenhoydonck (De Jonghe) et Jeroen Vertongen (Sergoyne) soulignent que “cette démarche rentre entièrement dans le processus d’agrandissement d’échelle qui, à l’heure actuelle, se déroule dans toute l’Europe”. 

Porte-parole de Sator, Adriaan Roggeveen: “Avec ces reprises nous disposons d’un réseau fortement progressiste. C’est notre ambition d’être représenté dans toutes les villes importantes de Belgique par des établissements forts et bien assortis, capables de servir les professionnels de l’automobile dans leur région avec un assortiment maximum en stock. Cela peut être soit un établissement propre, soit un établissement d’un partenaire indépendant de Full Fource. En plus des livraisons de marchandises et de services, nous serons ainsi à même de proposer tout support imaginable en matière de Formation, Technique, Marketing et formules d’atelier”.

Tout comme ses filiales ECP (Grande Bretagne) et Rhiag (Italie, Tchéquie, Slovaquie, Suisse, Hongrie, Roumanie et Ukraine) Sator Holding fait partie de la LKQ Corporation américaine, qui avec un chiffre d’affaires dépassant les deux milliards d’euro en Europe est devenu le plus grand joueur dans ce marché.

En Belgique la société Van Heck Interpieces à Vilvoorde fait partie de Sator Holding. Ludo Schulpé souligne que tout comme aux Pays-Bas, “un modèle d’affaires hybride dans lequel le réseau propre coopère étroitement avec les grossistes indépendants” est le point de départ.  

Entretemps la demande de consentement de l’autorité  belge de la concurrence et des représentants du personnel est en cours. Les parties prévoient d’achever les transactions dans les mois à venir. Il ne sera fait aucune communication sur le prix de reprise.